Entreprise d'élagage à Nimes - Gard

L’élagage est un métier passionnant et expert : il s’agit d’apporter le meilleur à chaque arbre, de lui donner la bonne forme, mais aussi de grimper pour travailler en toute sécurité. Voici quelques bonnes pratiques et conseils sur comment élaguer un arbre.

Choisir le bon moment pour élaguer 

La bonne saison pour élaguer un arbre, c’est en automne et/ou en hiver, lorsque la sève est dite « descendante ». L’arbre est alors en repos végétatif et ses réserves naturelles sont donc maintenues. Un bon élagage s’effectue également en fonction de l’âge de l’arbre :

  • moins de 10 ans : chaque année
  • 10 ans et plus : tous les 2 ans
  • 20 ans et plus : tous les 5 ans environs.

Éviter les coupes sévères

La coupe dite « sévère » (ou radicale) consiste à supprimer le houppier d’un arbre (ou étêtage), et à couper ses branches les plus massives. À cette pratique inesthétique et aux conséquences parfois graves (mutilation de l’arbre), préférez la taille en vert qui offre de nombreux avantages… Cette méthode progressive consiste à supprimer 20 à 30% de du feuillage de l’arbre et tient compte de son développement. Les coupes franches cicatrisent plus rapidement et limitent l’apparition des maladies, en plus de favoriser sa croissance.

Désinfecter le matériel de coupe

Les outils sont en contact direct avec les plantes lors des tailles. Or, celles-ci peuvent être vectrices de maladies  bactériennes ou virales propres aux végétaux ! En taillant une autre plante juste après, l’arbre risque d’être atteint à son tour : les coupes offrent une porte d’entrée aux maladies. Nous désinfectons soigneusement et régulièrement nos lames avec de l’alcool à 90° ou de l’alcool à bruler. Nous éliminons ainsi virus, bactéries et champignons ! Une fois leur utilisation terminée, il faut également suspendre les outils dans un local propre et ventilé.

Respecter la législation

L’élagage est indispensable lorsque un arbre présente un risque sur le plan de la sécurité. C’est le code civil qui dans un premier temps légifère sur les distances à respecter, notamment lorsque des infrastructures se trouvent à côté de votre propriété. La législation à respecter diffère si vous habitez dans un lotissement ou dans une zone rurale. Dans les deux cas, c’est votre devoir en tant que propriétaire de vous informer des règles en vigueur. Sachez également qu’un arbre ne peut être coupé s’il fait partie d’un plan local d’urbanisme (PLU), ou s’il se trouve dans un rayon de 500m autour d’un monument historique.

Pour éviter les risques d’accident et conserver votre arbre en bonne santé, confiez son élagage à un professionnel !